Accueil > Découverte > Gastronomie > Vins > Clos d’Alzeto

Clos d’Alzeto

vendredi 19 janvier 2007, par Pierre


On ne s’en rend pas forcément compte mais il s’agit du plus haut vignoble corse puisqu’il couvre quelque chose comme 42 ha, ce qui est une surface de culture très honnête vu la difficulté du relief, à 500 m d’altitude sur les flancs de la vallée de la Cinarca, face au golfe de la Liscia. Le vignoble, très joliment planté, est ainsi ouvert aux influences marines et s’il reçoit en général beaucoup de douceur voire de fortes chaleurs, le massif se charge de distiller des coups de froid pas toujours mesurés. L’Alzeto pousse donc dans un site d’une belle harmonie et ce depuis 1820. C’est toujours la famille Albertini qui préside à sa destinée (un des plus beaux exemples insulaires de longévité). Au fil des générations, on a su moderniser l’outil (le chai est superbe), augmenter les productions, sans trop toucher toutefois aux qualités de naturel et de typicité qui font l’intérêt des vins d’Alzeto. Les vendanges sont manuelles. Les désherbants proscrits. Nous constatons depuis une dizaine d’année une belle régularité du vin blanc sec, 100 % vermentinu, nom du malvoisie local. Le 2006 était aussi réussi que le 2005 lui-même égal au 2004. C’est sans doute l’une des références de l’appellation Ajaccio Contrôlée, car nous sommes bien sur cette même aire qui s’étire finalement sur une assez belle distance, puisqu’elle va du golfe de Porto-Pollo, au sud-ouest, à ce point-ci, beaucoup plus au nord. C’est le gage d’une certaine diversité dans l’unité. On citera aussi le vin rosé d’Alzeto qui s’est nettement policé depuis que nous l’avons dégusté pour la première fois et, bien sûr, la cuvée Prestige qui nous offre un vin rouge fin et élégant où le raisin (sciacarellu) reste bien présent en dépit de vélléités de "boisage" qui demeureront, souhaitons-le, dans les limites du raisonnable.
Á vendre aussi sur place des confitures et de l’huile d’olive du cru qui a tendance à s’adoucir et perd, à notre goût, de son identité au profit d’un volume plus important. Faut bien vivre avec son temps.

À 5 minutes au N. de Sari d’Orcino par la D 1, et à 35 minutes au N.-E. d’Ajaccio, par la D 81, la D 601 et la D 1.
Tél. : 04.95.52.24.67.
Ouv. t.l.j. en été, fermé le dim. en hiver.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.