Accueil > Découverte > Lieux > Presqu’île d’Isolella (Isulella)

Presqu’île d’Isolella (Isulella)

jeudi 13 mars 2008, par Pierre

Le chemin prend fin là, au bout de cette langue de terre d’un petit kilomètre, frisée par un maquis touffu, baigné par les eaux cristalines du golf et surmonté d’une élégante tour génoise (lire aussi http://corse.evous.fr/spip.php?arti...). C’est aussi le commencement de délicieuses heures passées à la plage qui entourent la presqu’île. L’anse de Médéa (à gauche après le rond-point) dispose d’un grand parking mais sa pente conviennent mal aux plus jeunes enfants.

La crique près de la cale, au bout à droite, est mieux adaptée aux jeunes bambins. On y trouve une buvette et un restaurant sympathiques. Victime de son succès, le site de l’Isolella est extrêmement fréquenté en été, surtout en août, et le stationnement s’avère problématique. Les baigneurs ne sont pas les seuls à apprécier l’Isolella. Les amateurs de plongée recherchent ses chaos rocheux sous-marins assez poissonneux. Le versant nord de la presqu’île offre en outre un excellent mouillage à l’abri de la grosse houle comme en témoignent les nombreuses embarcations qui envahissent la baie en été, au point de gâcher un peu la baignade et la quiétude sur la plage, troublés par le bruit des moteurs et les mauvaises odeurs de fuel. Les dérives de la plaisance, un sujet à creuser...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.