Accueil > Découverte > Gastronomie > Charcuterie > Saucisson d’âne

Saucisson d’âne

vendredi 18 mai 2007, par Pierre

Les saucissons d’âne vendus dans les commerces en Corse sont des attrape-touristes. Cette charcuterie n’a rien d’identitaire. Elle est même importée toute faite de Sardaigne. Il faut savoir que le saucisson corse est traditionnellement confectionné avec de la viande de porc. La viande d’âne a bien été utilisée mais très ponctuellement au moment où la mécanisation a relégué les ânes et mulets (hybride âne-jument) au second rang. Dans les années 1930, on comptait plus de 20 000 bourricots. Ils ne sont plus qu’un gros millier aujourd’hui. Pas question de les charcuter ! Au contraire, il est est temps de réhabiliter cet animal rustique, vaillant et attachant. Je dirais même malin. Je me souviens ainsi d’un oncle âgé qui formait un binôme touchant avec un vieil âne prénommé Corsu. L’animal avait notamment pour tâche d’entraîner la roue d’un moulin à huile d’olive. Un jour que je demandais à mon oncle comment il savait quand il fallait arrêter de faire tourner la meule pour écraser les olives, il m’a confié : "Ce n’est pas moi, c’est l’âne qui s’arrête quand la pâte est bonne !".
Il faut souligner que de plus en plus de structures proposent des balades à dos d’âne (à Sant’Antonino en Balagne pour visiter ce beau village, à Olmi-Capella dans le Giussani avec l’association Balagn’Âne, ou vers Olmeto avec l’association l’Asinu di a Figuccia). Des évènements comme A Runcata sont même organisés autour de l’animal aux longues oreilles (voir l’agenda de mai à la rubrique actualités).

La photo ci-dessous donne une vue du seul saucisson d’âne corse authentique qu’il nous ait été donné d’observer lors de notre séjour.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.